Infos-579 : La FTQ quitte la table de négociation sur la relativité salariale et dénonce le Conseil du trésor

JUIN 2019

 

Chère-e-s membres,

 

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) et ses syndicats affiliés dans le secteur public, SCFP, SQEES-298, SEPB et UES 800, ont quitté ce matin la table du comité conjoint des syndicats du secteur public et du Conseil du trésor dans le dossier de la mise en œuvre de la relativité salariale.

Face à l’intransigeance et le manque d’ouverture du Conseil du trésor qui refuse de reconnaître les années d’expérience des salariés déjà en poste dans les établissements, les représentants syndicaux n’ont eu d’autre choix que de mettre fin aux échanges qui ne faisaient que stagner dans le temps.

Il apparaît que le règlement actuel prévoit la reconnaissance des années d’expérience des employés nouvellement embauchés, alors que rien n’oblige l’employeur à reconnaître ces mêmes années d’expérience aux employés déjà dans l’établissement, ce qui fait qu’un nouvel employé peut gagner davantage qu’un travailleur déjà en poste ayant les mêmes années d’expérience.

Pour la FTQ et ses syndicats affiliés, cela est inacceptable. Le Conseil du trésor doit revoir sa position et faire preuve de logique.

 

Solidairement,

Votre comité exécutif.

Publicités

Notre revendication salariale

Nous ne demandons pas la Lune !

Simplement la sauvegarde de notre système public et l’équité salariale pour ses employé-e-s par rapport à ceux du secteur privé…

Écoutez et diffusez largement ce vidéo :

revendication

Infos-579 : Consultation gouvernementale pour le maintien de l’équité salariale 2015

MARS 2014

Chèr(e)s membres,

Il est possible que vous receviez sous peu de la communication du gouvernement concernant le maintien de l’équité salariale 2015.  Si vous décidez de compléter le questionnaire fourni par le gouvernement, il serait très important d’en faire parvenir une copie à votre section locale. Soit via notre courriel (579@sepb.qc.ca), soit par courrier interne (#223), soit par télécopieur (514-271-1981). Ainsi, nous pourrons compiler nous-mêmes les réponses et auront des moyens de comparer nos résultats avec ceux que présenteront le gouvernement.

Manon Cholette, Présidente par intérim