Infos-579 : Aidez la FTQ pour un Régime public et universel d’assurance médicaments

URGENT-URGENT-URGENT

 

Lors de notre dernière assemblée générale nous vous avons parlé des assurances collectives comme étant notre priorité. Nous savons que pour en faire baisser le prix, le cœur du combat se situe au niveau du prix des médicaments, et l’instauration d’un véritable Régime public et universel d’assurance médicaments permettant de négocier les prix et des achats groupés, voire de fabriquer nos propres médicaments au Québec.

Sachez que la FTQ a lancé conjointement avec la CSN une campagne pour un Régime public et universel d’assurance médicaments, et une plateforme numérique : Ça manque à ma santé, avec une pétition à signer!

En novembre, la FTQ organise un Colloque sur la question. Elle souhaite donc y présenter des capsules vidéo afin d’illustrer des cas réels et les difficultés présentes dans nos milieux de travail.

Voici des exemples de vécus que vous pourriez exprimer :

L’augmentation du prix des médicaments?

L’obligation de souscrire à l’assurance médicament offerte par votre employeur alors que la personne travaille à temps partiel (ou autre tout statut d’emploi) la place dans une situation financière difficile?

Ou toute autre situation problématique pertinente.

Ces capsules pourraient aussi être présentées lors du Congrès de la FTQ.

Si vous souhaiter participer à ces capsules vidéo, nous vous encourageons à nous contacter par courriel au 579@sepb.qc.ca, en y mentionnant votre corps d’emploi (TES, ÉSDG), votre statut (régulier, temporaire) et le nombre d’heures que vous faites par semaine et ce avant vendredi 21 septembre 17h00.

Enfin, le combat syndical pour un Régime public et universel d’assurance médicaments se déroule aussi au niveau fédéral, avec la campagne L’assurance-médicaments : un régime pour tous, avec aussi une pétition à signer!

Solidairement,

Votre comité exécutif.

 

ass med

Advertisements

Infos-579 : Les congés

AVRIL 2018

 

Chèr-e-s membres,

Suite aux questionnements récurrents que vous nous adressez à propos des congés, un petit rappel s’impose.

Champs d’application

D’abord le plus important, pour avoir droits aux congés de notre convention collective, vous devez être membre du personnel :

  • Régulier travaillant plus de 15h/semaine
  • Temporaire prédéterminé plus de 6 mois travaillant plus de 15h/semaine
  • Temporaire qui travaille depuis 6 mois plus de 15h/semaine (soit 6 mois non interrompus par plus de 2 jours continus d’absence non liées ni à une lésion professionnelle ou une maternité)

Les autres membres du personnel n’ont pas le droit aux congés de la convention collective mais à ceux des normes du travail. Il s’agit du personnel régulier ou temporaire qui travaille moins de 15h/semaine, le personnel surveillant de dîner. Une astuce : si vous avez 4%, 8% ou 11% ajoutés à votre salaire, vous n’avez pas droit aux congés de la convention collective.

Il est important de comprendre que la loi sur les normes du travail s’applique à toutes les personnes travaillant au Québec. Notre convention collective améliore ces normes.

Obligations familiales (apparaissant en bas à droite de votre talon de paie)

Il s’agit d’un droit provenant des normes du travail (art. 79.7) :

Un salarié peut s’absenter du travail, sans salaire, pendant 10 journées par année pour remplir des obligations reliées à la garde, à la santé ou à l’éducation de son enfant ou de l’enfant de son conjoint, ou en raison de l’état de santé de son conjoint, de son père, de sa mère, d’un frère, d’une sœur ou de l’un de ses grands-parents.

Ce congé peut être fractionné en journées. Une journée peut aussi être fractionnée si l’employeur y consent.

Le salarié doit aviser l’employeur de son absence le plus tôt possible et prendre les moyens raisonnables à sa disposition pour limiter la prise et la durée du congé.

Pour le personnel qui a droit aux congés de notre convention collective, il est permis, si vous le souhaitez, de rémunérer vos obligations familiales en utilisant :

  • Un maximum de 6 jours dans votre banque des maladies monnayables (apparaissant en haut de votre talon de paie).
  • Un maximum de 3 jours dans votre banque des forces majeures, après avoir d’abord utilisé les 6 jours de la banque des maladies monnayables (ou vidé votre banque si vous avez moins de 6 jours).

Pour résumer : tout le monde a le droit à 10 jours de congés pour obligations familiales chaque année. Le personnel qui a droit aux congés de la convention collective peut se faire rémunérer 9 de ces 10 journées s’il le souhaite et s’il a assez de jours dans ses banques. S’il ne veut pas se le faire rémunérer, précisez-le à la personne qui s’occupe de votre paie car en général elles sont automatiquement rémunérées.

Raisons personnelles

Le personnel qui a droit aux congés de la convention collective, peut prendre 4 jours de congés pour raisons personnelles chaque année, sans en justifier le motif (ski, magasinage, rendez-vous médical, lecture, etc.) :

  • Un maximum de 2 jours pris dans votre banque des maladies monnayables : demandé au moins 48h à l’avance, en journée entière, demi-journée ou bloc horaire pour les services de garde.
  • Un maximum de 2 jours pris dans votre banque des forces majeures (apparaissant en bas à droite de votre talon de paie) : demandé au moins 48h à l’avance, en journée entière, jamais juste avant ou juste après la semaine de relâche, les congés des Fêtes, ou une fin de semaine comprenant un jour férié (exception possible en cas de fête religieuse qui tomberait avant ou après l’une de ces périodes de restriction).

Dans tous les cas, faites votre demande le plus tôt possible de manière à organiser votre remplacement. Votre supérieur hiérarchique peut vous demander de déplacer un tel congé si la bonne gestion ou la sécurité du service est remise en cause par votre absence.

Décès, parentalité, mariage, sabbatique, etc.

Pour tout autre type de congés, appelez-nous ou consultez le tableau sur les congés spéciaux en ligne sur notre site internet.

Problème avec la paie?

Si la personne qui s’occupe de votre paie ne s’y retrouve plus, elle peut se référer au tableau de référence de la CSMB (mêmes les codes qu’il faut utiliser y sont indiqués).

Solidairement,

Votre section locale.

Infos-579 : Assurances collectives et coût des médicaments – maintenir la pression sur son/sa député-e

MARS 2018

Chèr-e-s membres,

Maintenant que le gouvernement fédéral s’est engagé à étudier la mise en œuvre d’un régime d’assurance-médicaments, c’est à nous tous de nous assurer que le gouvernement fasse bien les choses.

Tous les députés et députées doivent savoir que des millions de Canadiens et de Canadiennes veulent un régime d’assurance-médicaments qui est universel, accessible, abordable, transférable et national.

C’est là que vous entrez en jeu.

Envoyez un message à votre députée ou député fédéral dès maintenant. Assurez-vous qu’ils savent exactement ce que vous en pensez.

 

http://www.unregimepourtous.ca/ajoutez_votre_voix

 

Nous avons réalisé beaucoup de progrès depuis le lancement de notre campagne sur l’assurance-médicaments l’automne dernier. Il est temps d’intensifier la pression.

Personne ne devrait jamais s’inquiéter au sujet de ses médicaments; nous devons défendre ce droit de la personne fondamental.

 

Solidairement,

Votre section locale.

Infos-579 : Assurances collectives – Démarches pour garder son médicament de marque et Exclusion de certains médicaments

MARS 2018

 

Chèr-e-s membres,

 

Vous savez que depuis le début de l’année 2018, notre Régime d’assurance-collective a été modifié afin d’en limiter la hausse de la prime à 3,5% au lieu de 10,5%. Suite à votre vote lors de notre Assemblée générale annuelle du 17 octobre 2017, 3 modifications ont été introduites :

  • La substitution par un médicament générique est devenue obligatoire. Cela dit, il est possible, pour des raisons médicales, de demander un remboursement pour médicaments de marque en remplissant ce formulaire, et en le faisant parvenir à La Capitale dans les plus bref délais. Ainsi, l’acceptation d’un médicament de marque débute à la date de signature du formulaire par le médecin et ce pour tout le monde. La durée est indéterminée : une fois la demande acceptée elle reste acceptée indéfiniment. Toutefois, pour tout formulaire daté du 1er février 2018 et plus, il n’y aura pas de rétroaction des médicaments de marque. L’acceptation se fera à la date de la signature du formulaire. En cas d’une rupture de stock, La Capitale codifiera le médicament de marque afin qu’il soit remboursé normalement (et pas au coût du générique) pour un maximum de 6 mois. Si la rupture de stock se prolonge, elle accordera une autre période de 6 mois.
  • La liste des médicaments remboursables s’est réduite, passant de « large » (médicaments prescrits) à « régulière » (médicaments nécessitant une ordonnance). Ainsi, les médicaments disponibles sans ordonnance, en vente libre, même s’ils sont prescrits par un médecin, ne seront plus remboursés, tout comme les médicaments dits « naturels » (avec un code commençant par NIM).
  • Contribution maximale portée à 650$ (régime complet) ou 900$ (régime réduit) par année par certificat (franchise). Autrement dit, vous payez 20% (régime complet) ou 29% (régime réduit) de vos médicaments jusqu’à concurrence de 650$ (régime complet) ou 900$ (régime réduit) par année calendrier.

N’oubliez pas : vos dépenses de santé non remboursées (primes d’assurances collectives, médicaments, soins) comptent dans le calcul de votre crédit d’impôt remboursable pour soins de santé!

Solidairement,

Votre section locale.

Infos-579 : Assurances collectives et coût des médicaments – Écrire à son/sa député-e

FÉVRIER 2018

Chèr-e-s membres,

Dernièrement, plus de 300 membres de syndicats se trouvent sur la colline parlementaire pour faire pression sur nos dirigeants élus afin que soit créé un régime universel d’assurance-médicaments. Les syndicats du Canada revendiquent ce régime de toutes leurs forces parce qu’un nombre beaucoup trop grand de Canadiens et Canadiennes ont du mal à payer même des médicaments de base. Cependant, les grandes sociétés pharmaceutiques ripostent en grand. Elles inondent les médias sociaux et les journaux du Canada d’articles prétendant que toute modification des prix des médicaments réduirait la recherche, le développement et l’accès à des médicaments de pointe. C’est tout simplement faux, mais leur assaut prouve que nous avons réussi à faire de notre revendication un dossier national pressant. Pendant que le fer est chaud, nous souhaitions que vous transmettiez un court message de courriel à votre députée ou député pour lui faire savoir que vous êtes favorable à la création d’une assurance-médicaments universelle. Au Canada, les prix de médicaments extrêmement moins chers dans d’autres pays comptent parmi les plus élevés du monde. Une assurance-médicaments universelle permettrait de procéder à des achats en masse et permettrait à toute personne assujettie à un régime d’assurance-maladie d’avoir accès aux médicaments dont elle a besoin et à tous – y compris les gouvernements – d’économiser des milliards de dollars. C’est ce que revendiquent plus de 300 travailleurs et travailleuses sur la colline parlementaire aujourd’hui. Ils veulent s’assurer que nos dirigeants élus entendent l’appel des dizaines des milliers de Canadiens et Canadiennes qui participent à notre campagne pour l’assurance-médicaments universelle.

Vous pouvez vous joindre à eux en transmettant un message à votre députée ou député dès maintenant à l’aide de l’outil d’utilisation simple que voici :

http://www.unregimepourtous.ca/deputes

Que les sociétés pharmaceutiques se le tiennent pour dit officiellement : Nous allons gagner cette lutte.

Solidairement,

Votre section locale.

assurance med

Bulletin DS : Journée de reconnaissance du travail des déléguées sociales

14 février

Journée de reconnaissance de travail des DS


Personnes recherchées pour devenir
délégué-e social-e dans leur milieu


 

Qu’est-ce que c’est une personne déléguée sociale (DS)? C’est une personne-ressource qui a le souci du bien-être des autres dans son milieu. Elle est souvent considérée comme la personne à l’écoute et capable d’aider sans jugement. Elle offre une aide d’égal à égal, confidentielle, accompagne et oriente la personne en difficulté vers les ressources en lien avec ses besoins.

Caractéristiques des personnes déléguées sociales :

> Avoir une facilité d’écoute

> Être empathique

> Être capable d’aider la personne à déterminer l’origine de ses problèmes

> Être capable de voir les forces chez l’autre

> Être capable de faire un accompagnement dans la recherche de solution

Nous souhaitons élargir notre équipe du Réseau DS au SEPB579, qui compte actuellement 12 personnes. Nous aimerions qu’il soit représentatif de nos membres. Voilà pourquoi nous sollicitons aussi les personnes provenant de nos diversités culturelles.

Si les caractéristiques ci haut mentionnées vous représentent et êtes intéressés à rejoindre notre équipe, veuillez communiquer avec Josée Rouleau par courriel ds@sepb579.ca. Une formation est offerte très bientôt, à la fin février.

Infos-579 : invalidité, divulgation du dossier médical et exemption des primes d’assurance

JANVIER 2018

 

Chèr-e-s membres,

 

Puisque vous êtes nombreux à nous poser des questions à propos de l’invalidité liée à une maladie ou une lésion professionnelle (accident du travail ou maladie professionnelle), nous souhaitons vous rappeler quelques règles et procédures à suivre dans ces cas là.

À tout moment, l’employeur peut vous convoquer pour une visite médicale avec son médecin-conseil. Vous ne pouvez pas refuser cette visite, sinon vous risquez de vous faire couper vos primes d’assurance salaire ou vos indemnités de remplacement de revenu.

L’employeur peut aussi vous demander de signer un formulaire de consentement de divulgation de dossier médical. Au moment de le signer, il est recommandé de ne donner accès qu’aux informations médicales en lien avec l’événement survenu, et non pas à l’ensemble du dossier médical (tout le monde a droit à sa vie privée). Ainsi, sur le formulaire de consentement, à côté de la signature, inscrire la phrase suivante : « La présente donne seulement accès aux informations concernant l’invalidité déclarée ».

D’autre part, lorsque vous êtes en invalidité suite à une maladie ou une lésion professionnelle (accident du travail ou maladie professionnelle), vous serez exemptés du paiement des primes d’assurances collectives durant cette période, tout en restant couverts par ces dernières (cela ne s’applique plus après 3 ans d’invalidité pour maladie). Votre exemption n’apparaitra pas tout de suite sur vos talons de paie, un décalage de quelques semaines se produisant à cause de délais de traitement informatique et de transmission des données à La Capitale. Aussi, si votre invalidité n’est pas reconnue par l’employeur, mais que nous avons déposé un grief pour le contester, l’exemption de prime d’assurances collectives s’appliquera (lire les pages 58 à 61 du contrat avec La Capitale) ; mais attention, si le grief s’avérait perdu après arbitrage, vous devrez rembourser les primes concernées.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à nous contacter et à consulter notre Guide syndical en santé et sécurité du travail, notamment les capsules suivantes :

Quoi faire en cas d’invalidité

Quoi faire en cas d’accident du travail

Harcèlement psychologique au travail

Quoi faire en cas d’harcèlement psychologique au travail

Retrait préventif pour la travailleuse enceinte ou qui allaite

 

Solidairement,

Votre comité exécutif.