Mise à jour COVID-19 : 23 novembre 2020

Bonjour à toutes et à tous,

Le ministre de l’Éducation a fait parvenir aux syndicats la correspondance qu’il a envoyée aux directions des centres de services scolaires, à propos du congé des fêtes. Il est primordial de comprendre que nous ne serons pas en vacances du 17 au 22 décembre 2020, inclusivement. Nous avons donc adapté cette lettre à notre calendrier CSSMB. Voici les points saillants nous concernant :

Pour les écoles primaires :

  • Aucune présence des élèves entre le 17 décembre 2020 et le 6 janvier 2021 inclusivement.
  • Les journées pédagogiques prévues au calendrier scolaire sont maintenues.
  • Le retour en classe est prévu le 6 janvier 2021.
  • Lors des journées de classe prévues entre les 17 et 22 décembre inclusivement, les élèves réalisent des apprentissages à la maison.
  • Lors des journées des 17, 18, 21 et 22 décembre, des services de garde d’urgence seront offerts par le réseau public aux parents qui occupent un emploi dans un secteur d’activité prioritaire, incluant le personnel scolaire. La liste sera rendue publique prochainement, lorsque l’employeur aura reçu l’information du gouvernement.

Pour les écoles secondaires :

  • Aucune présence des élèves entre le 17 décembre 2020 et le 10 janvier 2021, inclusivement.
  • Les journées pédagogiques prévues au calendrier scolaire sont maintenues.
  • Le retour en classe est prévu le 11 janvier 2021.
  • Des services éducatifs à distance doivent être offerts à tous les élèves.

Pour la formation générale des adultes et la formation professionnelle :

  • En formation générale des adultes et en formation professionnelle, l’enseignement à distance est à privilégier lors des jours ouvrables s’inscrivant à l’intérieur de la période de congé, lorsque la nature des programmes d’études le permet, et en tout respect du protocole d’urgence. En ce sens, les centres ne pourront pas accueillir d’élèves dans leurs locaux ni dans les laboratoires entre le 17 décembre 2020 et le 10 janvier 2021, inclusivement. Les évaluations locales peuvent se dérouler à distance. Enfin, les stages pourront se poursuivre comme prévu.
  • Pour les élèves qui ne seraient pas en mesure de suivre leur formation à distance, les centres doivent prévoir du travail de révision ou d’enrichissement à réaliser durant les jours ouvrables.

Par ailleurs, les écoles spécialisées pour les élèves vulnérables ne sont pas concernées par ces mesures et demeurent ouvertes selon le calendrier habituel.

À noter également que, malgré l’absence physique des élèves, la prestation des services de l’ensemble du personnel scolaire et des centres administratifs est requise, selon les modalités convenues et en respect des orientations de la Direction générale de la santé publique, notamment celles concernant le télétravail.

L’absence des élèves au sein des écoles et des centres permet d’utiliser ces journées pour procéder au nettoyage des locaux et effectuer des travaux d’entretien, incluant ceux qui seraient requis aux systèmes de ventilation.

Solidairement,
Le SEPB-579.

Info-Négo 2020 #7 : Le gouvernement ne nous entend toujours pas

Chèr·e·s membres,

Comme vous le constatez, le gouvernement ne nous écoute pas et ne nous porte aucune considération ou reconnaissance. Que ce soit pour les 3 nouvelles journées pédagogiques pour lesquelles nous avons demandé par deux fois, sans réponse, des rencontres, ou que ce soit pour le congé des fêtes, nous n’avons pas été consultés. Nous sommes comme vous, en colère et écœurés.

Malgré cela, vous avez été à peine 500 à envoyer une lettre-courriel au premier ministre et à celui de l’éducation la semaine dernière (https://sepb.qc.ca/petition-pour-le-soutien-scolaire/). Merci. Mais nous sommes presque quatre mille travailleurs, et lorsque nous avons manifesté à quatre reprises au mois d’octobre, seul·e·s une dizaine d’entre vous étaient présent·e·s…

Ne rêvons pas : sans mobilisation de votre part, nous n’obtiendrons rien, à part des reculs dans notre convention collective, car une loi spéciale nous pend au bout du nez !

Il est temps, collectivement, de passer à la vitesse supérieure !

Êtes-vous prêt·e·s à en faire plus ?

À vous de nous le dire,

en remplissant en dehors des heures de travail les deux courts sondages suivants :

Sur les négos et la mobilisation : https://www.sondageonline.com/s/9e4cf9d

Sur votre santé mentale : https://www.sondageonline.com/s/d3d64a9

Cela vous prendra seulement une quinzaine de minutes (à remplir)

Soyons solidaires et mobilisé·e·s !

Votre exécutif syndical

Mise à jour Covid-19 : 29 octobre 2020

Communication du sous-ministre de l’Éducation 
Mesures additionnelles en zone rouge

Chèr·e·s membres,

Voici ci-dessous en hyperlien une communication du sous-ministre de l’éducation concernant les mesures additionnelles qui devront être mises en place dès le 2 novembre prochain à la suite de nouvelles directives par la Santé publique :

https://5842f5bd-627e-47bb-8b83-d4cdf9441ebc.usrfiles.com/ugd/5842f5_b93021cba78e4c909976059095190b51.pdf

Étant donné les développements rapides à l’égard de la COVID-19, nous avons l’intention de vous garder informés le plus rapidement possible des divers développements. Une rumeur n’est jamais une nouvelle fiable, c’est pour cela que nous vous transmettrons des informations crédibles et vérifiées.

N’oubliez pas de partager cette publication sur vos réseaux sociaux.

Vous pouvez également nous suivre sur Facebook ici:
https://www.facebook.com/sepb579cssmb

Solidairement,

Votre section locale.

Mise à jour Covid-19 : 14 octobre 2020

Bonjour à toutes et à tous,

Pour commencer, nous vous invitons à (re) voir et à diffuser les Facebook en direct des jeudis 1er octobre (https://www.facebook.com/watch/?v=1062177227518897) et 8 octobre 2020 (https://www.facebook.com/watch/?v=714470129147095). Ainsi que la lettre collective des présidences des centrales syndicales à propos de la situation actuelle des services publics au Québec : https://www.ledevoir.com/opinion/libre-opinion/587628/nous-sonnons-l-alarme-pour-l-avenir-des-services-publics.

Les informations suivantes proviennent du Questions-Réponses rédigé et mis à jour par le ministère de l’Éducation (7 octobre 2020 : https://sepb579.files.wordpress.com/2020/10/qr-meq_20201007-1.pdf) :

Vous le savez, nous sommes en zone rouge, et désormais, le masque de procédure est obligatoire pour tout le personnel des Centres de services scolaires. Nous vous rappelons que le masque de procédure est utilisable un maximum de 4 heures continues. Mais dès qu’il est endommagé, visiblement souillé, si la respiration devient difficile, ou lors d’un contact à moins de deux mètres avec une personne potentiellement malade, il doit être changé et jeté immédiatement ! Le masque doit également être changé s’il est humide (possibilité de le faire sécher dans un contenant non hermétique, une enveloppe ou un sac de papier). Lors du retrait de celui-ci, le plier de façon à ce que l’extérieur du masque soit replié sur lui-même. Il peut être conservé dans un contenant non hermétique (laissant passer l’air), un sac de papier, une enveloppe, entre 2 papiers à mains, de manière à être réutilisé ensuite (rappel vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=2y3RKBrKK6c).

Il est possible d’appliquer une exemption du port du masque aux élèves qui, en raison d’un trouble cognitif, d’une déficience intellectuelle, d’un trouble du spectre de l’autisme, d’un problème de toxicomanie ou d’un problème de santé mentale sévère, ne sont pas en mesure de comprendre l’obligation, ou pour lesquelles le port du masque ou du couvre-visage entraîne une désorganisation ou une détresse significative.

Les services de garde en milieu scolaire devront préférablement s’organiser en respect du groupe-classe stable. Si cela n’est pas possible, il faudra s’assurer que les élèves provenant de groupes-classes stables différents soient regroupés en sous-groupes et qu’une distanciation physique de deux mètres soit respectée entre ces groupes ou encore que ces derniers soient séparés dans le local par des barrières physiques.

L’employeur pourra désormais affecter du personnel qui n’est pas à temps complet à d’autres tâches telles que la désinfection. L’arrêté ministériel no 2020-008 permet aux organismes scolaires de redéployer leur personnel à l’endroit et au moment où les besoins le justifient. L’arrêté exige que les syndicats soient consultés avant que cette mesure soit utilisée, à moins que l’urgence de la situation ne permette pas de le faire. Ainsi, si le Centre de services scolaire est en mesure d’identifier de façon distincte les heures rémunérées et de démontrer qu’il s’agit d’un travail supplémentaire assumé par eux, et qui n’aurait pas eu lieu sans la situation d’urgence.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Le secteur SST du CSSMB est toujours disposé à examiner avec nous des situations spécifiques qui leur sont signalées, chaque cas étant particulier. Sachez aussi que vos médecins traitants sont bien outillés pour évaluer vos risques individuels de santé. En cas de doute, c’est votre premier point de repère.

Pour finir, restez à l’affût des informations que l’employeur vous fournit.

Solidairement,

Le SEPB-579.

Mise à jour COVID-19 : 9 septembre 2020

Bonjour à toutes et à tous,

La rentrée a commencé, et nous luttons exemplairement contre une deuxième vague de la pandémie. Bravo. De ce point de vue, nous avons quelques précisions à vous faire :

Femmes enceintes :

Les femmes enceintes ne sont plus automatiquement retirées. Si la tâche peut être aménagée et qu’elles bénéficient des équipements de protection individuelle (ÉPI), elles pourront travailler en présentiel.

Masque de procédure vs couvre-visage :

Le couvre-visage n’est pas reconnu comme un ÉPI par la CNESST. Lors des déplacements dans les couloirs et dans les aires communes, le port du couvre-visage est obligatoire, comme dans tous les déplacements en lieux clos au Québec. Toutefois, si l’employé doit être à l’intérieur du 2 mètres d’un élève de manière soutenue (plus de 15 minutes), le port du masque de procédure et la protection oculaire sont obligatoires et vous sont fournis par l’employeur.

Mais attention, le 15 minutes est indicatif et cumulatif sur une journée (par ex., 3 arrêts d’agir de 5 minutes). Si vous savez à l’avance que vous allez devoir faire une intervention qui ne respecte pas le 2 mètres de distanciation (par ex. un arrêt d’agir), utilisez les ÉPI adéquats, même s’il est probable que ça dure moins de 15 minutes.

Mise en quarantaine :

Si vous êtes mis en isolement par la Direction de la santé publique (DSP), votre salaire sera maintenu selon l’horaire connu et convenu. Mais l’isolement doit provenir d’une recommandation de la DSP. L’employé qui a des symptômes et qui reste à la maison doit communiquer avec la ligne Info-COVID, et doit se plier aux recommandations de la DSP. Ensuite, il avise son supérieur des recommandations obtenues de la DSP. Le CSSMB recommandera le télétravail si possible, et le salaire sera maintenu normalement.

Pour résumer :

J’ai attrapé la Covid en dehors du travail et je suis apte au travail : télétravail si possible, salaire normal.

J’ai attrapé la Covid en dehors du travail et je ne suis pas apte au travail : payé en assurance-salaire invalidité (précisions sur l’invalidité). La période de 7 jours de carence débute dès le 1er jour d’absence.

J’ai attrapé la Covid au travail et je suis apte au travail : télétravail si possible, salaire normal.

J’ai attrapé la Covid au travail et je ne suis pas apte au travail : payé en CNESST (précisions sur la lésion professionnelle).

Toutes les explications détaillées sur la rémunération et la Covid (question 92, pages 21 à 23) :

https://www.fcssq.quebec/upload/files/COVID-19/QR-MEQ_2020-09-03.pdf

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Le secteur SST du CSSMB est toujours prêt à regarder avec nous des situations spécifiques au cas par cas. Sachez aussi que vos médecins traitants sont bien outillés pour évaluer vos risques individuels de santé. En cas de doute, c’est votre premier point de repère.

Pour finir, restez à l’affût des informations que l’employeur vous fournit.

Solidairement,

Le SEPB-579

Mise à jour COVID-19 : Rentrée 2020-2021

Bonjour à toutes et à tous,

Après 6 mois de pandémie mondiale, la communauté médicale a acquis une meilleure connaissance du SARS-CoV-2, et la Santé publique connaît désormais mieux les mécanismes de transmission de la Covid.

Ainsi, les experts nous disent que les enfants de moins de 10 ans se contaminent peu et transmettent peu la maladie, contrairement à ce que l’on pensait il y a 6 mois. C’est notamment pour cette raison que le port du couvre-visage n’est pas obligatoire pour ces enfants-là.

D’autre part, on sait maintenant que les gouttelettes de salive et de respiration que nous dégageons sont le principal vecteur de contamination de la maladie. De plus ou moins grandes tailles, nos sécrétions respiratoires se déposent sur les surfaces devant nous (quand elles sont assez lourdes comme les postillons liés à la parole), ou reste en suspension dans l’air (aérosol). Et plus la concentration de sécrétions contaminées dans l’air ou sur une surface est importante (la charge virale), plus le risque de contamination augmente. C’est pour cette raison que nous devons, plus que jamais, appliquer les mesures barrières, notamment dans les lieux clos : lavage régulier des mains, port du couvre-visage, distanciation sociale, plexiglas, etc.

C’est à ce prix que nous pourrons faire notre part pour éviter une deuxième vague et sauverons des vies en espérant retourner à la normale le plus rapidement possible. Et félicitons-nous : le Québec fait partie des bons élèves de la Planète en termes de limitation de la contamination communautaire. Restons sur cette lancée, et montrons l’exemple dans nos écoles !

Les connaissances ont aussi évolué vis-à-vis des personnes « vulnérables ». Comme il y a 6 mois on connaissait mal la maladie, les autorités sanitaires n’avaient d’autre choix que d’appliquer un large principe de précaution en les exemptant de travail présentiel. Mais on sait aujourd’hui que des personnes qui ont certaines maladies chroniques bien contrôlées, traitées ou à un stade peu avancé n’ont plus besoin d’être exemptées. Ainsi, l’INSPQ a dressé la liste des maladies à considérer pour la protection des travailleurs. Les travailleurs ciblés sont ceux :

  1. Ayant une ou plusieurs des maladies chroniques suivantes :
    • troubles cardiaques ou pulmonaires chroniques « non contrôlés » ou « compliqués » et donc assez graves pour nécessiter un suivi médical régulier ou des soins hospitaliers ;
    • diabète « non contrôlé » ou « compliqué » et donc assez grave pour nécessiter un suivi médical régulier ou des soins hospitaliers ;
    • troubles hépatiques (incluant une cirrhose) et maladies rénales chroniques « compliquées » et donc assez graves pour nécessiter un suivi médical régulier ou des soins hospitaliers ;
    • hypertension artérielle « non contrôlée » ou « compliquée » et donc assez grave pour nécessiter un suivi médical régulier ou des soins hospitaliers.
  2. Une obésité importante (à titre indicatif, IMC ≥ 40) ;
  3. Une condition médicale entraînant une diminution de l’évacuation des sécrétions respiratoires ou des risques d’aspiration (ex. : un trouble cognitif, une lésion médullaire, un trouble convulsif, des troubles neuromusculaires).

Pour plus de précisions : https://www.inspq.qc.ca/publications/2967-protection-travailleurs-maladies-chroniques-covid-19 et https://www.inspq.qc.ca/publications/2914-protection-travailleurs-immunosupprimes-covid19

Enfin, le fait d’habiter avec une personne vulnérable ne constitue plus un motif reconnu et systématique d’exemption. La Santé publique considère en effet que l’application des mesures barrières en milieu de travail permet de réduire le risque à une situation de la vie courante comme aller à l’épicerie. Si vous pouvez aller à l’épicerie, vous pouvez aller au travail.

Si vous avez des questions à cet effet, n’hésitez pas à nous contacter. Le secteur SST du CSSMB est toujours prêt à regarder avec nous des situations spécifiques au cas par cas. Sachez aussi que vos médecins traitants sont bien outillés pour évaluer vos risques individuels de santé. En cas de doute, c’est votre premier point de repère.

Pour finir, restez à l’affût des informations que l’employeur vous fournit.

 

Solidairement,

Le SEPB-579

Infos-579 : Mot de la rentrée 2020-2021

AOÛT 2020

 

Chèr-e-s membres,

 

En ce début d’année scolaire 2020-2021, nous prenons le temps de vous souhaiter la meilleure rentrée possible dans le contexte pandémique que nous connaissons depuis le printemps. Nous espérons que malgré tout, vous avez passé un très bel été et de belles vacances à la hauteur de vos attentes.

Nous vous invitons à prendre connaissance des nouvelles règles quant au port du couvre-visage au travail dans les mois qui viennent, résumées dans le tableau suivant :

Exemption de travail en présentiel

Les critères d’exemption de travail en présentiel ont été modifiés. Le CSSMB a donc réévalué les demandes faites au printemps. Par exemple, les membres qui s’occupent de proches vulnérables à la Covid ne seront plus exemptés, dans la mesure où des mesures barrières sont mises en place. Dès que nous aurons plus d’informations, elles vous seront communiquées.

 

Vidéos sur les négos

Dans une série de vidéos pour faire connaître les enjeux de la négociation, plusieurs vidéos ont été mises en ligne (d’autres suivront) :

Jacqueline Anciaes, qui participe aux négociations dans le secteur de l’éducation pour le syndicat UES-800, nous parle de l’impact de la décision de Québec de vouloir couper les primes à la rémunération (que nous réclamons pour nos membres travaillant auprès des élèves TGC) des psychologues, des préposés aux bénéficiaires et des employés œuvrant auprès d’une clientèle avec de graves troubles de comportement et pour certaines catégories d’emploi des ouvriers spécialisés. Cliquez sur ce lien :

https://video.wixstatic.com/video/5842f5_3f3b01c554484614890025bdcf190c9b/1080p/mp4/file.mp4

Daniel Boyer, président de la FTQ nous parle ici des solutions pour rebâtir maintenant les services publics. La crise de la COVID-19 nous a clairement démontré l’importance de nos services publics, c’est le temps de réinvestir maintenant ! Cliquez sur ce lien : https://video.wixstatic.com/video/5842f5_a2a256f8bc064f8089ba74c7693fc53e/1080p/mp4/file.mp4

Enfin, le coordonnateur de la négociation et porte-parole de la FTQ à la table centrale, Marc Ranger, directeur québécois du SCFP affilié à la FTQ, explique la démarche :

https://video.wixstatic.com/video/5842f5_1b2d9023c061427fbb860c969bdaa517/1080p/mp4/file.mp4

 

(Pour en savoir plus : https://ftq.qc.ca/negociations-secteur-public-cest-parti/#1596633401326-30feb50e-527c)

 

Courriels utiles au CSSMB

dotation@csmb.qc.ca : pour tout ce qui concerne votre affectation, les affichages de poste, les promotions temporaires, les congés, le statut d’emploi, les échelons, les vacances, les bassins…

paie@csmb.qc.ca : pour tout ce qui concerne votre salaire, fiche de paie, les montants dus…

assurances@csmb.qc.ca : pour tout ce qui concerne vos assurances collectives La Capitale…

sst@csmb.qc.ca : pour tout ce qui concerne votre état de santé, invalidité, lésion professionnelle…

C’est l’occasion pour votre exécutif syndical de vous renouveler sa disponibilité et son soutien. Soyez attentifs aux prochaines communications qui traiteront des sujets suivants :

 

  1. Poursuite du Projet pilote pour la liste de priorité d’emploi
  2. Élections aux CE des écoles et au CA du CSSMB (loi 40)
  3. Élections des déléguées syndicales
  4. Nouvelles cartes syndicales électroniques

Nous vous demandons de nous communiquer par courriel toute situation que vous jugez hors normes et nous en ferons de même pour les dernières mises à jour du ministère sur les directives au secteur scolaire.

Finalement, Le SEPB-Québec fera le point sur la COVID-19, le déconfinement partiel et les impacts directs et indirects sur ses membres lors d’un Facebook en direct le mardi 1er septembre à 19h :

Solidairement,

Votre comité exécutif.

Infos-579 : écoles spécialisées, examens, bassins, négos

MAI 2020

Ouverture des écoles spécialisées

Nous avons eu l’information que l’ouverture des écoles spécialisées de JFK se fera à partir du 1er juin. Il nous a été mentionné que celle-ci serait effective seulement si les équipements de protection personnelle (ÉPI) adéquats seraient disponibles, et que les adaptations nécessaires en termes d’hygiène sanitaire seront effectuées.

Séances d’examen

L’employeur nous a confirmé qu’il s’assurerait de faire passer les examens nécessaires aux personnes inscrites, afin qu’elles soient prêtes pour les bassins à venir.

Bassin

Nous avons discuté avec l’employeur des modalités pour les séances d’affectations qui se feront en ligne. Vous recevrez sous peu des détails à ce sujet.

Négos de la convention collective

C’est en tenant compte de la crise actuelle que la FTQ a déposé le 19 mai 2020 une offre globale, qui comprend une hausse salariale pour l’ensemble des travailleurs de 2 % par année pour un contrat de 3 ans, plus 0,87 % la troisième année pour améliorer la rémunération des bas salariés.

Sachez que lors des négociations, nous avons demandé une prime pour les salariés travaillants en première ligne dans les SDGU. Malheureusement, nous n’avons pas été entendus par le gouvernement. Nous ne baissons pas les bras, nous continuerons de faire des pressions avec nos syndicats nationaux auprès du Conseil du Trésor, pour faire reconnaître cette prime que nous jugeons super importante et méritée.

Si vous ne l’avez pas encore fait, signez la pétition contre le retour au travail présentiel du personnel de 60-69 ans : https://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-8391/index.html

Nous sommes toujours disponibles pour vous, alors n’hésitez pas à communiquer avec nous par courriel 579@sepb.qc.ca ou par téléphone au 524-271-1194.

On ne lâche rien!

Solidairement,

Votre section locale.

Bulletin DS : 9e semaine de confinement…

Bonjour cher-e-s membres,

Nous en sommes à la 9e semaine de confinement et à la 2e semaine de retour au travail en présentiel ou en télétravail pour l’ensemble des membres. Plusieurs d’entre ont poursuivi le télétravail ou ont travaillé dans les Services de Garde d’Urgence malgré la fermeture. Nous vous en remercions et tenons à souligner votre engagement et votre disponibilité.

Toutes sortes de nouvelles situations ont été présentes dans nos vies depuis la mi-mars. Nous avons tous dû, à un moment ou un autre, sortir de notre zone de confort et trouver des manières de vivre le plus sereinement possible tous ces changements inhabituels.

Différents moyens vous ont été transmis lors des derniers Bulletin DS en avril.

Dans la parution d’aujourd’hui, vous pourrez trouver des outils vraiment intéressants à utiliser dans votre quotidien, principalement le baromètre de santé psychologique de même que les ateliers en visioconférence.

Votre Comité Santé, Sécurité et Bien-Être


WEBINAIRES DE CENTRAIDE DU GRAND MONTRÉAL : présentement en ligne sur leur site Web. Vous devez savoir qu’ils sont bilingues.

22 avril 2020 – http://medias.centraide.org/webinaire/ecoute_aide_securite_alimentaire.mp4

6 mai 2020 – http://medias.centraide.org/webinaire/impact_du_confinement.mp4

 

BAROMÈTRE DE SANTÉ PSYCHOLOGIQUE : présenté par la Fédération des médecins résidents du Québec

http://fmrq.qc.ca/publications/actualites/un-barometre-pour-mesurer-votre-sante-psychologique-et-des-conseils-pour-vivre-avec-le-stress-361

QUESTIONNAIRE SUR LA CHARGE MENTALE ET ÉMOTIONNELLE EN TEMPS DE PANDÉMIE :  

Le temps de réponse est de 5 minutes. Ce questionnaire est vraiment facultatif.

https://forms.gle/axw3DZefBKquuR9m7

NOUVEAUX ATELIERS OFFERTS EN VISIOCONFÉRENCE : Préparés et présentés par Formation PRH.

https://app.cyberimpact.com/newsletter-view-online?ct=zshpSDAnJryuJ1fVO6DcH6rAskgG4TP8igldCktK6RNuaxnLbNinRFH2sIuYcBqHmOjcH1qO0fZUoz_k6fWg0w~~

Bulletin DS : Semaine nationale de la santé mentale

Semaine nationale de la Santé Mentale

4 au 8 mai 2020

Chaque année, jusqu’en 2025, le Mouvement Santé mentale Québec met de l’avant l’une des 7 astuces pour se recharger, ces 7 solides fondations qui nous aident à garder une bonne santé mentale individuelle et collective.

Cette année, la Campagne annuelle de promotion de la santé mentale « Ressentir c’est recevoir un message » sera encore plus importante.

Elle vise à nous outiller pour accueillir nos multiples émotions, qui sont des vecteurs d’informations essentiels : elles nous transmettent des messages, nous informent sur nos besoins, ajoutent de la saveur à la vie et nous aident à résoudre des problèmes.

En temps normal, nous vous envoyons dans vos milieux des affiches, des signets et des dépliants avec toutes sortes d’idées qui entourent le thème annuel.  Cette fois-ci, seul l’envoi courriel sera effectué avec les activités proposées. Nous sommes bien conscients que la Semaine Nationale de la Santé Mentale arrive en même temps que le retour au travail imposé par le gouvernement et que vous aurez bien d’autres soucis. Il n’en demeure pas moins que de prendre soins de nous, devient de plus en plus une nécessité et nous l’avons constaté par ce confinement obligé. Alors si vous en avez envie, besoin ou voulez le faire par plaisir, nous vous invitons à prendre un instant pour vous écrire un message…

Nous vous invitons aussi à consulter le lien ci-dessous, vous y trouverez différentes façons de recharger votre santé mentale en lien avec chacun des thèmes de la batterie! C’est vraiment inspirant!!

https://santementaleca.com/documentation/7-astuces.html

Avec le lien ci-dessous, vous retrouverez des trucs et astuces pour vous aider avec les sujets suivants : la pause, la reconnaissance, la sécurité, la confiance, le réseau, le stress et la créativité.

https://mouvementsmq.ca/trucs-et-astuces/adultes

Bonne lecture et sachez que nous sommes présents pour vous,

Comité Santé, Sécurité et Bien-Être au Travail