Infos-579 : Journées pédagogiques supplémentaires : notre santé n’a pas de prix! (Communiqué)

Montréal, le 29 octobre 2020 – Nous avons appris hier soir via les médias que le gouvernement avait décidé d’ajouter 3 journées pédagogiques supplémentaires au calendrier scolaire 2020-2021, pour permettre aux enseignants de se former et de se reposer. « Comme d’habitude, le personnel de soutien scolaire n’a pas été consulté, et l’impact d’une telle mesure sur ce dernier n’est encore une fois pas pris en compte. Pourtant, nous aussi nous avons besoin de repos! », dénonce Marie-Claude Éthier, présidente du CNSS.

« Le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge nous propose encore un plan issu du monde des licornes. Dans les écoles, les bulles éclatent, les membres du personnel de soutien sont épuisés, anxieux et démissionnent, mais le ministre reste dans sa bulle, déconnecté de la réalité. Tout comme les enseignants, nous avons aussi atteint un niveau de fatigue extrême. Les 3 journées pédagogiques donneront peut-être un peu de répit aux enseignants, mais le personnel de soutien semble de nouveau oublié du ministre. Ce gouvernement n’a aucune considération et reconnaissance pour ceux et celles qui prennent soin d’éduquer et de former la plus belle richesse de notre société, les enfants, nos élèves. J’espère que vous allez être dès notre ce samedi pour manifester votre colère, pour dénoncer cette situation et alerter la population » ajoute Jean-François Labonté, président du SEPB-578.

« Au centre de services scolaire Marguerite-Bourgeoys, certaines écoles commencent à couper des heures de travail dans les services de garde, préférant mélanger des groupes-classes, pour des raisons uniquement budgétaires, augmentant les risques sanitaires de nos membres, et c’est pire lors des journées pédagogiques. Certaines écoles suppriment les temps de préparation et de réunion, pourtant conventionnés, pour des raisons budgétaires, tout en exigeant la prestation habituelle de travail à nos membres. Certaines directions rationnent les équipements de protection individuelle, pour des raisons budgétaires », s’insurge Manon Cholette, présidente du SEPB-579.

« Le gouvernement se fiche du personnel de soutien, de sa santé physique comme mentale. Nous sommes en première ligne, et on nous demande en plus d’être des agents d’entretien ménager, tout en nous refusant du temps supplémentaire pour accomplir correctement nos tâches habituelles. Nous étions déjà en première ligne au printemps dans les services de garde d’urgence, sans les équipements de protection individuelle adéquats : ce gouvernement nous traite comme de la chair à covid », dénonce Pierrick Choinière-Lapointe, directeur du SEPB-Québec.

Monsieur Legault, une colère sourde est en train de monter parmi nos membres, qui réclament la grève à une écrasante majorité. Parce que nous ne valons pas moins ou pas plus que les enseignants, nous exigeons nous aussi des journées de répit et de formation. Nous exigeons une véritable négociation qui permettent la rétention du personnel et des conditions de travail et de rémunération décentes, à la hauteur de notre mission de service public. Nous exigeons que notre santé passe avant les budgets. Nous manifesterons devant vos bureaux montréalais ce samedi. Nous sommes au bout du rouleau.


Ce soir, à 19h00, au Facebook en direct du SEPB-Québec, Marie-Claude Éthier, présidente du CNSS sera des nôtres pour nous parler des négociations et de la manifestation de samedi. C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer ce soir à 19h.

Mise à jour Covid-19 : 29 octobre 2020

Communication du sous-ministre de l’Éducation 
Mesures additionnelles en zone rouge

Chèr·e·s membres,

Voici ci-dessous en hyperlien une communication du sous-ministre de l’éducation concernant les mesures additionnelles qui devront être mises en place dès le 2 novembre prochain à la suite de nouvelles directives par la Santé publique :

https://5842f5bd-627e-47bb-8b83-d4cdf9441ebc.usrfiles.com/ugd/5842f5_b93021cba78e4c909976059095190b51.pdf

Étant donné les développements rapides à l’égard de la COVID-19, nous avons l’intention de vous garder informés le plus rapidement possible des divers développements. Une rumeur n’est jamais une nouvelle fiable, c’est pour cela que nous vous transmettrons des informations crédibles et vérifiées.

N’oubliez pas de partager cette publication sur vos réseaux sociaux.

Vous pouvez également nous suivre sur Facebook ici:
https://www.facebook.com/sepb579cssmb

Solidairement,

Votre section locale.