Infos-579 : Grève des enseignants prévue le 30 septembre 2015

SEPTEMBRE 2015

Chèr-e-s membres,

Les enseignants représentés par la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), dont ceux de notre commission scolaire, ont prévu une première journée de grève le mercredi 30 septembre prochain. La Commission scolaire a prévu de suspendre tous les services aux élèves lors de cette journée : transport scolaire et service de garde inclus. Seuls les centres administratifs fonctionneront normalement.

  • Nous appelons nos membres à la solidarité, en respectant les lignes de piquetage qui seront organisées devant toutes les écoles : nous vous demandons donc ne pas franchir les lignes de piquetage.

  • Vous devrez vous présenter au travail à votre horaire habituel. Votre présence est obligatoire, sans quoi vous risquez de vous exposer à des mesures disciplinaires en plus de subir une perte salariale. Les directions d’écoles prendront vos présences et vous indiqueront la marche à suivre.

Tout comme nous, les enseignants sont en négociation et se battent contre un gouvernement qui veut nous appauvrir, qui souhaite attaquer notre régime de retraite en bonne santé et qui compte continuer à réduire le service aux élèves, notamment celui pour les élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA). Bref, le gouvernement veut diminuer les conditions de travail dans son réseau d’éducation sous prétexte de faire des économies, économies qu’il n’exige que des travailleurs précaires et des citoyens de la classe moyenne, et jamais des plus riches et des entreprises multimillionnaires. Le gouvernement ne nous demande pas de faire notre juste part, mais bien toutes les parts. Ses politiques d’austérité affecteront l’avenir du Québec, soit l’éducation des jeunes de demain. Le Fonds monétaire international (FMI) reconnait également que l’austérité que prône ce gouvernement est contre-productive et destructrice dans le contexte actuel. La grève est un moyen de pression ultime lorsque les négociations n’aboutissent pas. L’ensemble des employés des services publics et des syndicats préfèreraient ne pas y avoir recours. Mais lorsqu’un gouvernement refuse de négocier de bonne foi et nous méprise, c’est le seul recours qu’il nous reste. Nous tenons ainsi à rappeler que la grève ne vise pas directement nos dirigeants de la commission scolaire, mais bien le gouvernement qui négocie nos conditions de travail. Nous attendons de votre part un comportement respectueux de la loi et des droits fondamentaux à l’égard de chacune des parties.

Solidairement,

Votre comité exécutif.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.